En lingala, Ba YaYa signifie les aînés : grand frères, grandes soeurs. Ces derniers ont un rôle d’exemple, d’encadrement et de protection de leurs cadets en l’absence des parents. Toutefois, le YaYa (au singulier) a surtout la mission de transmettre les craintes, les questions et les doléances de ses cadets vers la collectivité des aînés. Ba YaYa asbl est donc un « facilitateur » qui renoue le contact et rétablit le dialogue intergénérationnel. Dans le contexte d'une Belgique multiculturelle, l'association facilite aussi le dialogue entre les parents migrants et les autorités politiques.

 

 

 

L'Observatoire existe depuis 1987, à l'époque, il portait un autre nom. Suite au constat de (1)difficultés d’intégration de familles immigrées, (2) d'une carence de communication intergénérationnelle et d'une (3)activité délinquante spécifique, en 2002; des parents ont propose la création une structure d'encadrement de la jeunesse, de médiation inter- générationnelle et interculturelle. L'action de l'asbl a commence dans le quartier Matonge/Ixelles puis s'étends sur la Région Bruxelloise.


 

 

Connue pour ses actions de prévention de la violence urbaine ou à l’école par la médiation interculturelle et intergénérationnelle; l’Observatoire Ba YaYa accompagne le processus d'inclusion sociale des personnes issues des immigrations Africaines et de toute autre personne qui le souhaite. Dans une perspective de cohésion sociale, l'association met en œuvre les conditions d'insertion et d’émancipation pour faciliter la participation de ces personnes à divers niveaux de la société par l'acquisition des savoirs, des codes cultures et le développement d'un réseau social multiculturel. Enfin, BaYaYa apporte une aide aux travailleurs sociaux soucieux de mieux connaître l'immigration africaine en mettant en place des actions d’éducation permanente.  

L'asbl veut favoriser :

  • l’émancipation de la jeunesse

  • la cohésion sociale par la réalisation d’activités de réinsertion, d'aide et de médiation

    scolaire ainsi que par des activités permettant de réduire la fracture numérique.

  • L’intégration des nouveaux arrivants,les accompagner dans leur compréhension du

    contexte politique, social, économique et culturel dans lequel il souhaitent s’insérer.

  • Le dialogue social dans les quartiers et familles en situation d'immigration.

  • La compréhension des travailleurs sociaux, pouvoirs locaux et régionaux aux difficultés

    particulières vécues par le public bénéficiaire ainsi qu'au atouts et potentiels qu'ils représentent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PUBLIC CIBLE

 

Adolescents âges de 12 à 18 ans et jeunes adultes de 19 à 25 ans, émanant de familles précarisées ou non, présentant des lacunes scolaires, des troubles de l’apprentissage, étant primo-arrivant ou étant en proie à la crise d’adolescence et/ou à la délinquance. Sans exclusion, une attention particulière est portée aux jeunes issus de l'immigration africaine. Les bénéficiaires proviennent principalement des 19 communes Bruxelloises et de Vilvoorde.

Chaussée de Louvain, 296 -1000 Bruxelles

observatoirebayaya@yahoo.fr  -  0032(0)493 885 880

 



L'ASBL BA YAYA